3.2.11

Valium please!

    Je pense qu’il doit être 2h du matin… je suis dans ma chambre, affalée de tout mon long sur le lit et l’atroce vin blanc qu’on a bu ce soir me monte furieusement à la tête.

J’ai parlé pour la première fois depuis trois mois à ma famille au téléphone, j’ai relu mes messages sur mon portable français qui n’avait plus de batterie depuis au moins deux mois, j’ai « chatté » avec des supers potes sur le net et tout ceci ça m’a rendu nostalgique, déprimée, joyeuse, sereine. Au choix. Successivement. Mais de plus en plus bourrée. Et ça je n’y peux rien, c’est ce foutu vin Lindeman’s, un Sauvignon Blanc 2009, à $13 (qui était censé être bien meilleur que le vin en goon (1)…). 

Je suis donc dans ma chambre, prête à rejoindre les bras de Morphée (à défaut de bras virils et costauds… bon j’arrête), quand j’entends du bruit dehors, qui vient de chez Heather et Neil, la maison juste un peu plus loin, au coin de la rue avant la voie ferrée, chez qui on avait passé le début de soirée. Je me rends sur la véranda, intriguée et j’écoute. Et là, en à peine une minute : ô joie, ô merveille, le Time Warp du Rocky. Et la Macarena.

Oui.

La Macarena.

(1) Goon (je kiffe sa race les notes de bas de page) : le vin en cubi où le moins cher (ou bien le pire, comme vous préférez) est à environ $9 les 4 litres de bibine. « C’est un truc de backpacker » expliquait Pia à Darren, sévèrement dubitatif devant notre choix de boisson pour la soirée.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire