31.7.11

11.30 pm and Pure Blonde

    J'avais pris ma douche en vitesse, mis ma nouvelle robe en jean et débarqué au pub vers 23h30. Il était prévu que je prenne deux trois bières à emporter et passe la soirée en tête-à-tête avec Mad Men (Peggy Olson rules!) et des cookies mais je décidai de rester un peu. 
    Alors que je scrutais autour de moi, mon esprit vadrouillant à droite, à gauche, surprise par l'inhabituelle faune punk peuplant le bar, Larry le Gangster dans son élégant trench bleu marine est apparu. Ce qui m'a soulagé car j'avais bien besoin de voir un visage amical, et entre bières et shots de Sambucca ainsi qu'un assourdissant mix musical étrange (juke box/concert punk live), il a passé une bonne heure à me raconter comment reconnaître un flic sous couverture et ses anciennes histoires de truands, feat. flingues, meurtres et prison. Il m'a ensuite précisé qu'il n'était pas allé rendre visite à sa maman aujourd'hui comme il l'avait prévu. 
    Après ça, Larry le Gangster est parti régler des "affaires" et je me suis dit qu'il était grand temps de rentrer à la maison et de me faire des oeufs pochés.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire