24.6.14

Katoomba


On avait rempli la voiture avec toutes nos fringues, nos bouquins et mes National Geographic. Le reste était sous la grande bâche agricole bleue dans la cabane de Terry, à Broken Hill. Il était entendu que nous reviendrions plus tard récupérer les DVD et les innombrables CDs de mon Kiwi. (Nous sommes revenus en octobre et y'a encore plein de trucs là-bas.)
La route Broken Hill-Sydney est longue. C'est environ 800 km d'autoroute toute droite avant d'arriver à Dubbo et de se diriger vers le sud. Il fallait couper le trajet en deux et nous décidâmes de passer la nuit à Katoomba, dans les Blue Mountains. 
Nous sommes passés des 35 degrés quotidien dans le désert, puis des 25 ou 30 degrés à Broken Hill et évidemment du soleil à la pluie, le brouillard et 20 degrés. 

Voir de la buée sortir de ma bouche à chaque son que j'émettais m'a foutu un sacré choc. Il me semble bien que je n'avais pas expérimenté ce simulacre d'hiver depuis environ 9 mois, soit le temps qu'il faut pour pondre un marmot. 


Nous avons passé tout un après-midi à arpenter les rues de Katoomba et de Leura, à fureter dans les épiceries fines et tandis que j'admirais les belles bâtisses Art Déco, je me rendis compte que le temps me mettait sens dessus dessous. J'aurais pu le jurer, croix de bois croix de fer, ça allait être bientôt Noël ! Oui, parfaitement, Noël. En plein mois d'avril. 
Même maintenant, lorsque je sens les premiers signes de l'hiver arriver, je me mets en branle et songe déjà à préparer les fêtes de fin d'année. 

Sauf que de ce côté du globe, la fin de l'année, elle est dans six mois. 



Ce compte-rendu de notre périple à travers le désert du Territoire du Nord, de l'Australie du Sud et de la Nouvelle Galles du Sud prend sa fin. Nous sommes enfin arrivés à Sydney et nous n'en avons plus décollé, moi qui était censée rentrer en France pour de bon en mai 2013...
Mais, comme le disait la grand-mère dans Le Bonheur de la vie, « ça mes enfants, c'est une autre histoire » ...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire